Iniquité à l’étape d’admissibilité

Énoncé

En avril 2018, la CFPM communiquait aux parties visées les résultats d’une enquête portant sur une allégation d’iniquité à l’étape d’admissibilité pour un emploi de cadre. Plus précisément, la personne plaignante considérait répondre à tous les critères recherchés pour le poste qu’elle convoitait à la Ville de Montréal, et jugeait qu’elle aurait dû être admise au processus d’entrevue.

Faits

Les témoignages, documents et données analysés dans le cadre de cette enquête n’ont pas permis de déceler qu’il y avait eu iniquité dans le processus mis en cause. En effet, la CFPM a dénoté que parmi les nombreuses postulations reçues par le Service des ressources humaines (SRH) de la ville, plusieurs candidats répondaient davantage aux critères recherchés que la personne plaignante. La CFPM a ainsi conclu que celle-ci n’avait pas été victime d’iniquité dans le cadre de ce processus de dotation.

Conclusions

À la lumière des éléments analysés, les membres de la Commission ont statué que cette plainte était non fondée.

Plan du site  -  

Conditions d'utilisation  -  © Tous droits réservés CFPM 2018

Réalisé par