Informer périodiquement le public des constats soulevés par la CFPM

À titre informatif, la CFPM rend publics les faits préoccupants et les recommandations qui ont été émis au terme des enquêtes complétées au cours du dernier trimestre.

 

FAITS PRÉOCCUPANTS

Fait préoccupant 01-2021

Une personne plaignante en situation de handicap s’est portée candidate pour deux processus de recrutement permanents qui visaient à combler le même emploi. 
Dans le premier processus, elle n’a pas été considérée. Dans le second, diffusé quelques mois plus tard, la personne plaignante a été convoquée en entrevue. Cette rencontre s’est soldée par un échec.

La CFPM considère que cet échec a pu résulter du fait que la personne plaignante ne détenait pas le profil recherché pour le poste. En effet, la candidature de cette dernière ne répondait pas aux exigences mentionnées sur l’affichage. Pour la Commission, les deux processus ont manqué d’uniformité.

RECOMMANDATIONS

Recommandation 01-2021

Contexte : Au terme de son entrevue lors d’un processus de dotation, la personne plaignante a allégué que les questions de la section évaluant la compétence « connaissance du domaine d’expertise » étaient trop complexes et difficiles, par rapport au niveau réel d’expertise requis pour l’emploi sur lequel elle avait postulé. 

La Commission a mandaté un expert pour valider l’allégation. Sa conclusion : Certaines des questions ne sont pas pertinentes pour évaluer la connaissance du domaine d’expertise pour l’emploi concerné.

Recommandation : La CFPM recommande, conjointement au Service des ressources humaines et à l'unité dans laquelle le poste était vacant, une révision des questions visant l’évaluation de la compétence « connaissance du domaine d’expertise » afin de s’assurer qu’elles évaluent adéquatement le niveau de connaissance requis pour l’emploi concerné.

Recommandation 02-2021

Contexte : Une personne plaignante en situation de handicap, lors d’une entrevue d’évaluation, s’est sentie inconfortable face aux questions posées par les membres du comité.

Au terme de son enquête, la Commission n’a pas pu établir que les questions posées par les membres du comité d’entrevue étaient en contravention avec les critères établis par la Commission des droits et de la personne et de la jeunesse. La CFPM a cependant constaté que ces questions visaient l’évaluation de la capacité de la personne plaignante à exercer les fonctions en lien avec son handicap, et non pas ses compétences.

Recommandation : La CFPM recommande au Service des ressources humaines, pour les candidats qui se sont déclarés comme étant en situation de handicap, de déterminer un moment particulier au cours de l’entrevue pour aborder les éléments relatifs à la capacité et aux besoins d’adaptation. 

Recommandation 03-2021

Contexte : La personne plaignante a eu à fournir, à plusieurs reprises au fil de son emploi à la Ville de Montréal, les mêmes explications et demandes au SRH en ce qui concerne ses besoins d’adaptation à titre de personne en situation de handicap pour les processus de dotation auxquels elle a participé.

Recommandation : La CFPM recommande au Service des ressources humaines d’identifier une mesure qui permettrait aux candidats internes en situation de handicap d’être pris en charge de façon individualisée.

Recommandation 04-2021

Contexte : Une personne plaignante a voulu se porter candidate pour un poste suite à un affichage, diffusé uniquement aux employés de la Ville de Montréal, qu’elle avait consulté via l’infolettre quotidienne des postes à pourvoir à la Ville.
Incapable de se connecter au moyen de ses informations d’employé, la personne plaignante a appris que son dossier d’employé avait été fermé.

Recommandation : La CFPM recommande à la division des ressources humaines de l’arrondissement concerné de s’assurer que les employés visés par une cessation administrative soient dûment informés, idéalement par écrit, du fait que cette période de 12 mois débute et, le cas échéant, que l’employé n’est plus à l’emploi à la fin de la période.

Recommandations : La Commission effectuera un suivi périodique relativement à l’adoption de ces recommandations. Par ailleurs, une réponse écrite quant au suivi ou non des recommandations susmentionnées est requise de la part de la ou des unités concernées d’ici la fin de l’année en cours. Ces informations feront partie de la reddition de compte annuelle que la Commission prépare pour le conseil municipal.

 

Plan du site  -  

Conditions d'utilisation  -  © Tous droits réservés CFPM 2018

Réalisé par